jeudi 18 octobre 2018

Une nuée de témoins

L’auteur de la lettre aux Hébreux, au chapitre 12 nous donne un émouvant portrait de la multitude des saintes et saints qui ont marqué l’histoire du peuple de Dieu. Et il signale que, mortes, ces personnes continuent à nous environner, à nous soutenir et à nous fortifier dans notre marche vers le but de notre vie : être des saints et des saints pour toujours chez le Père, avec Jésus. D’où l’interpellation : « Courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée. »
 
Lisons le beau commentaire du pape François :
« On y parle d’Abraham, de Sara, de Moïse, de Gédéon et de plusieurs autres (cf. 11, 1-12, 3) et surtout on nous invite à reconnaître que nous sommes enveloppés “d’une si grande nuée de témoins” (12, 1) qui nous encouragent à ne pas nous arrêter en chemin, qui nous incitent à continuer de marcher vers le but. Et parmi eux, il peut y avoir notre propre mère, une grand-mère ou d’autres personnes proches (cf. 2 Tm 1, 5). Peut-être leur vie n’a-t-elle pas toujours été parfaite, mais, malgré des imperfections et des chutes, ils sont allés de l’avant et ils ont plu au Seigneur. » (par. 3)
 
Ouvrons les yeux. Activons notre mémoire. Souvenons-nous des personnes qui nous ont aidés, accompagnés, soutenus avec patience, pardonnés avec grande bonté au cours de nos années passées. Elles sont maintenant décédées. Ne sont-elles pas toujours des témoins vivants pour moi? Des témoins qui me parlent au cœur? Garder leur souvenir m’aide-t-il à entendre l’appel de Jésus à grandir dans ma vie chrétienne et à y répondre?
 
† Roger Ébacher
Évêque émérite de Gatineau
(4e texte d’une série sur l’appel à la sainteté)

1 commentaire:

Carole Deslongchamps a dit…

rendant grâce à Dieu pour nos prêtres, évêques et communautés religieuses.